Nausées : la solution est à portée de main !

Des nausées? Le gingembre à la rescousse

Il nous arrive à tous de ne pas pouvoir digérer quelque chose, au propre comme au figuré, mais la solution à vos nausées est souvent à portée de main : le gingembre !

Contre quelles formes de nausées le gingembre s’est-il avéré efficace ?

Les futures mères peuvent éventuellement endiguer les nausées du premier trimestre de grossesse, qui gâchent parfois leur bonheur, à l’aide de capsules de gingembre ou d’une tasse de thé au gingembre. Le Dr. Vutyavanichan, de l’Université Chiang Mai en Thaïlande, a suivi 70 femmes enceintes et qu’a-t-il constaté ? Les femmes absorbant chaque jour 1 gramme de gingembre se plaignaient moins de nausées et vomissaient moins que les femmes ayant pris un placebo. 1 gramme de gingembre serait tout aussi efficace que les médicaments existants contre les nausées.

Il est ressorti d’une étude du Centre médical de l’Université de Rochester que les patients soumis à une thérapie donnée et recevant, à cet effet, des médicaments contre les nausées et vomissements (antiémétiques) réagissaient mieux dans 40 % des cas s’ils prenaient du gingembre avec leur médication normale. Ces constats ont été obtenus via une étude aléatoire en double aveugle de phase III auprès de 644 patients, présentée lors du congrès ASCO 2009.

L’administration de 0,5-1 g de gingembre par jour entraîne une nette réduction des nausées dès le premier jour de cette thérapie spécifique. Le gingembre est presque immédiatement absorbé par l’organisme, de sorte que les nausées s’atténuent assez rapidement.

Par ailleurs, le gingembre serait également efficace contre les nausées des voyages ou le mal de mer. La consommation de thé au gingembre par petites gorgées soulage rapidement de nombreuses formes de nausées. Dans certains cas, le gingembre diminuerait aussi fortement les nausées après une anesthésie.

Comment le gingembre lutte-t-il contre les nausées ?

Le gingembre interromprait la communication entre l’estomac et le centre des nausées dans le cerveau.